Alfred Hitchcock

5 choses choc que vous ignoriez sur Alfred Hitchcock !

Que toutes les personnes qui savent qui est le maître indétrônable de l’horreur lèvent la main ! J’ai nommé…roulements de tambour… encore… un chouya encore de roulements…Alfred Hitchcock ! Ce personnage que tout le monde connaît cache de nombreuses surprises. Je suis prête à parier que vous n’y aviez même pas un tout petit peu pensé… Découvrons ensemble 5 anecdotes totalement loufoques sur Monsieur Hitchcock. 

 

Alfred Hitchcock

Position 5 : Alfred Hitchcock et la délicatesse

Quand on passe sa vie à écrire des histoires d’épouvante et les mettre en scène, nous pouvons comprendre qu’il peut être difficile de faire preuve de délicatesse…

Alfred (après tout, tout le monde le connaît alors on peut bien l’appeler par son prénom…), donc, notre cher Alfred, une fois sur le tournage d’un de ses films cultes, répondit à la question d’une comédienne : “Cher Alfred, quel est mon meilleur profil pour que les prises de vues soient les plus jolies ?”

Ce à quoi Alfred répondit : “Ma chère, vous êtes assise dessus !”.

On imagine bien la réaction de la pauvre comédienne…

Position 4 : un surnom improbable 

Alfred Hitchock
Papa, tu me fais jamais ça, hein !

Imaginez-vous une seconde Alfred Hitchcock. Un petit embonpoint, quelques cheveux sur le crâne, une bouille pas des plus jolies, et qui plus est : un maître de l’horreur.

On pourrait donc penser que dès son plus jeune âge, Alfred portait des surnoms en adéquation avec ses passions. Que nenni ! En voilà des idées… Attention mesdames et messieurs, le papa d’Alfred le surnommait : “Petite Brebis sans Tache“.
Hein ? Quoi  ? Comment ? Vous avez bien lu ! Ce surnom est en fait très clair lorsque l’on connait la personnalité très stricte du père d’Hitchcock !

Position 3 : Hitchcock en prison 

Alfred Hitchcock en prison… rien de bien étrange à première vue. Mais je suis sûre que l’anecdote que je suis sur le point de vous annoncer vous surprendra.

Alfred Hitchcock
Oh non, et moi qui vient juste de faire pipi partout !

Je vous ai donc dit que le papa d’Alfred était quelqu’un de très sévère.

Tout devait rouler avec lui sinon, ça allait chauffer sévère.

Sa petite brebis sans tache… un beau jour de sa quatrième ou cinquième année de douce existence, fit une bêtise. Jusque là, rien d’anormal… SAUF QUE son papa l’obligea à aller au commissariat pour qu’il donne une lettre au supérieur ! Illico Presto, le petit Alfred se retrouve enfermé dans une cellule durant 10 minutes avec pour seule explication : “C’est ce qu’on fait aux petits garçons méchants”. Tu m’en diras tant ! Vous avez créé un psychopathe  de la peur monsieur le policier ! Content de vous ?

 

Position 2 : Hitchock ou le nombril du monde

Détrompez-vous, cette anecdote n’est en aucun cas en rapport avec le fait qu’Alfred était ou pas un égocentrique né. Non, non, non… Il s’avère que notre maître de l’horreur manquait d’une chose : un nombril !

En effet, suite à une opération de l’abdomen, les médecins lui ont retiré le nombril !

Alfred Hitchcock
Pardon ? Il n’a pas de quoi ?

 

Dans la vie de tous les jours, entendez-vous souvent : “Bonjour, je n’ai pas de nombril”?
Encore une fois, nous sommes d’accord. Le pauvre Alfred… encore une épreuve qui l’a rendu complètement marteau du ciboulot !

 

 

And the winner is : Alfred Hitchcock ou le psychopathe des oeufs. 

Parfois, il suffit d’une phrase pour changer de point de vue sur une personne. Celle qu’Alfred a prononcée, restera gravée dans nos mémoires pour toujours.

Alfred Hitchcock
Ne m’en dites pas plus ! C’en est trop !

Vous comprendrez mieux une fois que je vous l’aurai dite, mais je préfère faire durer le suspens encore un peu… Maintenant, je pense que les occupations du mercredi après-midi de notre Alfred ont été : atelier poupée vaudou, “DIY créer du sang avec du ketchup”, “comment faire peur à sa voisine”. On pourrait également penser que ce grand gaillard aurait eu peur d… en fait, on pourrait carrément penser qu’il n’avait peur de rien…

Bon, le suspens a suffisamment duré, voilà…ce que cela donne :

« Je suis effrayé par les œufs, pire qu’effrayé, ils me révoltent. Cette chose ronde sans aucun trou… Avez-vous jamais vu quelque chose d’aussi révoltant qu’un jaune d’œuf se brisant et répandant son liquide jaune ? Le sang est agréable, rouge. Mais le jaune d’œuf est jaune, révoltant. Je n’ai jamais goûté ça. »

Doit-on comprendre qu’il a déjà gouté du sang ?

                
Alfred Hitchcock
Chuuuut… ça reste entre nous.

CreerMonLivre.Com vous remercie d’avoir lu cet article riche en découvertes, et s’excuse d’avance pour les yeux écarquillés que vous auriez eus, les “oh mon Dieu !” criés, les prises de conscience sur ce personnage qui a marqué notre cinéma ! Au pire, si vous êtes totalement traumatisés, nous avons de jolis et gentils contes audio personnalisés, pour vous aidez à dormir cette nuit…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire